Skip to main content

Le plaisir de jouer !

février

26, 2020

by coberst


Bien-être numérique

Ce billet de blog est le premier d’une série consacrée au bien-être numérique et à la façon dont le jeu fait de bons citoyens en ligne…

Nous croyons aux bénéfices du jeu. Tout comme le sommeil, le jeu est un besoin humain essentiel. Il nous permet d’apprendre à prendre le contrôle de notre vie, à nous adapter à de nouveaux défis et à collaborer avec nos semblables. Mais surtout, jouer nous divertit et nous rend heureux. Un monde où l’on joue est un monde meilleur, et pas seulement pour les enfants.

Le pédagogue allemand Friedrich Fröbel, l’un des pionniers dans ce domaine, soutenait que les enfants en apprenaient plus sur eux-mêmes et sur leur environnement en jouant. Il était convaincu que les enfants apprenaient mieux via des activités autonomes. C’est ainsi qu’il développa des jouets conçus pour « inciter l’enfant à construire et à expérimenter, et ainsi stimuler son imagination et développer ses capacités de concentration, tout en améliorant sa sociabilité. »

La philosophie de Fröbel et notre vision chez Roblox ne sont pas si différentes. Avant de fonder Roblox, notre PDG David Baszucki a créé Knowledge Revolution, une société qui fournissait aux élèves et aux enseignants un laboratoire de physique virtuel en 2D. David a découvert que les élèves restaient dans l’univers virtuel bien après la fin des cours pour concevoir des voitures, des camions et des bâtiments. En d’autres termes, ils jouaient !

C’est ce qui a donné à David l’idée de Roblox : créer une plateforme qui proposerait à tous la possibilité de libérer son imagination, de créer, d’interagir, de collaborer, d’apprendre et de s’amuser.

À l’époque de Fröbel, le jeu se déroulait sur des terrains de jeu et dans des bacs à sable. Aujourd’hui, cet apprentissage se fait également en ligne, sur des terrains de jeu virtuels dans lesquels enfants et adolescents peuvent développer des capacités de réflexion, collaborer et tisser des liens sociaux.

Il est primordial de laisser du temps aux enfants pour faire ce que Fröbel recommandait : jouer. Qu’il s’agisse de jouer dans un bac à sable virtuel ou sur un terrain de jeu en extérieur, les enfants développent leurs capacités cognitives et leur intelligence émotionnelle. Ne négligeons pas non plus le fait qu’ils grandiront en sachant que jouer est divertissant et rend les gens heureux.